Moi, désormais, immigrant et indigène

Posté par nouvellefrancemexiquefrance le 22 août 2010

ps.jpg«Il y a les accents de Marseille, de Béthune, de Strasbourg, des Roms, des Italiens, on a du mal à les entendre dans notre société, d’une certaine façon je les représente aussi»
Bonjour à tous ! Je reprends avec regret ce blog, histoire de me défouler et de narguer l’obscurantisme qui nous guette :
J’ai choisi de me présenter afin de réagir depuis mon «petit milieu politico-médiatique parisien bien pensant» où j’essaie de faire souche en ce moment. Fils d’indigènes amérindiens et de migrants européens, moi-même migrant migré, selon l’expression d’Abdelmalek Sayad, je porte aussi, toujours avec moi, mon histoire et mon accent (cf.photo en fin de texte). Les causes que défends en tant que fondateur d’une association faisant la promotion de la francophonie des Amériques* se trouvent noyées dans la vase de haine et d’ignominie de ce «vrai peuple» de France dont je suis heureusement exclu parce que né en terre d’Amérique. Je ne suis donc pas digne de demeurer une minute de plus dans ce pays et pour vous le montrer en voilà les raisons :
En effet, mon teint basané s’apparente beaucoup à celui d’un de ces Tziganes invités à rentrer «chez eux». En outre, mon penchant souverainiste (pour ce qui concerne le Québec) fait de moi un voyou en puissance fort capable de commettre à n’importe quel moment un crime de lèse-majesté. Sans omettre ma naissance mexicaine qui m’octroie un ADN de brigand des Terres chaudes.
Pour toutes ces raisons, Messieurs les gouvernants de France et de Navarre, je vous prie de m’envoyer à la potence puisque «mon campement provisoire» ne se trouve pas loin du parvis de Notre Dame, et ce afin de délivrer mes concitoyens de ce dangereux descendant de migrants et d’indigènes°.
° Il faut entendre le terme «indigène» dans l’acception du mot espagnol indígena, qui veut dire : autochtone (ou amérindien) colonisé et méprisé.
* Cliquez ici pour voir l’asso parisienne que j’ai fondée suite à mon départ de Paris-Québec
sanstitre.jpg
P.S. Si je devais choisir mon drapeau ce serait un mélange des couleurs ci-dessus, dont voilà l’explication :
Au dessus : «La Louisiane eut durant le mois de janvier 1861 un drapeau officieux basé sur celui de la France créé après avoir quitté les États-Unis, mais avant de rejoindre la Confédération.»
—————————————————-
Au dessous : «En 1974, l’assemblée de la Louisiane a adopté officiellement un drapeau d’Acadiane. Les trois fleurs de lys d’argent sur le champ bleu représente l’héritage français d’Acadiane. L’étoile d’orée sur le champ blanc symbolise Notre-Dame-de-l’Assomption, la sainte patronne d’Acadiane; l’étoile symbolise également la participation active des Cadiens de la Révolution américaine, (comme soldats sous le Général Bernardo de Gálvez, gouverneur espagnol de la Louisiane). La tour d’or sur le champ rouge représente l’Espagne, qui régnait sur la Louisiane quand les Acadiens sont arrivés.»

Laisser un commentaire

 

AKWABA |
poome |
WhiSp3r Energie |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | La vie à West-Cappel
| Commémoration de la Nakba à...
| congobasta