« Un immigré…

Posté par nouvellefrancemexiquefrance le 25 septembre 2008

… est toujours renvoyé à ses origines« . Ou est-ce plutôt lui qui se renvoie à ses propres origines ?

Salut à vous autres lecteurs non-assidus de ces nouvelles notes franco-mexicaines !

Si vous tombez par hasard sur cette note, c’est parfait car vous arrivez à mon intimité lorsqu’elle est en plein délire. Hé hé ! Hier précisément, je marchais dans un quartier très autochtone et très populaire de ma chère Lutèce et qu’est-ce que j’aperçois ? 2409081114.jpg Une salle de gym portant le nom d’AZTECA !

Tout d’un coup mon esprit a été chamboulé par cette vision fantasmagorique. Et je me disais sui-je vraiment un descendant de cette grand civilisation ? Comme l’incrédule négationniste qui se dit que les pétales de maïs qu’il mange à chaque déjeuner ne sont pas des OGM.

Franchement, ça m’a fait plaisir que de voir comment les proprios de l’établissement s’étaient appliqués à faire une déco digne de ce qu’on fait chez mes parents. De la part d’un « étranger » francilien, je le crois digne d’admiration. Mais de la part d’un « exilé » comme moi, c’est comme du Barbra Streisand au Carnegie Hall ou du Jonny à l’Olympia. Ai-je besoin d’avoir une façade publique aussi richement décorée pour dire d’où je viens ? C’est du moins ce que d’autres égaux ou étrangers ont voulu voir en moi… Me souvenir d’où je suis originaire, c’est très bien, m’y accrocher comme une bouée psychique de sauvetage, je ne le crois pas.

Laisser un commentaire

 

AKWABA |
poome |
WhiSp3r Energie |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | La vie à West-Cappel
| Commémoration de la Nakba à...
| congobasta