Moi, Français ?

Posté par nouvellefrancemexiquefrance le 20 septembre 2008

0706081154.jpgTantôt, j’ai été à la cérémonie d’accueil des « nouveaux Français » organisée par la mairie de mon arrondissement, ceci à l’occasion d’une journée associative et solidaire. Tous ceux qui me connaissent intimement savent que j’ai reçu mon décret de naturalisation tout récemment… Mais je me demande si j’avais besoin de ça pour me sentir un Francophone convaincu. Je ne le crois pas. Ma francophonie est antérieure à ma nationalité française et ma francophilie s’est éteinte avec ma soi disant « intégration ». Cette « identité nationale française dont » je suis censé être désormais porteur s’est diluée dans un ensemble plus vaste. Et mon affection est bien plus pour la Nouvelle-France que pour cette vielle France qui m’a naturalisée. Voilà donc la preuve comme quoi une identité n’a appartient qu’à celui qui se l’est bâtie : ni imposée ni assimilée, seulement choisie. Cela me rappelle une chose qui m’a été dite d’une façon très ironique et moqueuse par un « Lion » tête de veau lors de ma participation aux Journées Francophones de Strasbourg de juillet dernier (voir note : « 50 anniversaire des Centres Internationaux Francophones »), dont d’ailleurs, je ne garde pas un souvenir très heureux. Il m’a vu porter les couleurs du Québec et non pas celles des deux pays dont je suis ressortissant : « Et maintenant, ne me dis pas que tu es Québecois ? »… Je n’ai pas eu le courage de lui répondre : « Qu’est-ce que ça peut bien te faire à toi tête de mule ? !!! Heureusement que l’inspiration poétique est là quand le coeur n’y est pas : « Ta vengeance est redoutable, Ô déesse pécheresse !
Ton charme est sublimant, mais bien désarmant.
Ton oubli n’est pas soulageur*, il me laisse toujours rêveur.
Est-ce toi Aphrodite qui perturbe mes nuits ?
Ah non ! C’est toi Chronos travesti qui te glisses dans mon lit !!! » Hé Hé !
2009081228.jpg

Laisser un commentaire

 

AKWABA |
poome |
WhiSp3r Energie |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | La vie à West-Cappel
| Commémoration de la Nakba à...
| congobasta