Rentrée 2008

Posté par nouvellefrancemexiquefrance le 13 septembre 2008

« Si j’aime mon pays (et) la terre qui m’a vu naître, je ne veux pas de dieu, je ne veux pas de maître » (« Je suis fils », Corrigan Fest, La Victoire en chantant*)

0806081328.jpgHe oui ! Le rebelle franco-mexicain pseudo-zapatiste commence à se réveiller. Je ne savais pas comme devais-je continuer ce blog qui reprend mon ancien « mexique-france-mexique« . En effet, il me manquaient quelques notes racontant : ma participation au 400e avec une communication au colloque du CTHS, ma visite rendue aux cousins de « lalibération.org »***, mes remous passionnels et mes différends avec mon assoce Paris-Québec et mon éloignement de ce réseau aux allures royalistes appelé France-Québec****
0206080944.jpg02060809581.jpg0806081501.jpg2106081646.jpg
Mais je me suis dit, « y en a assez de chialer ». En plus je m’éloigne un peu de mon sujet, ma franco-mexicanité. Pour y revenir je vous propose de télécharger ce « power point » :
newsletterderacinesdicietdailleurs14.pps
Et c’est ça qui m’interpelle présentement. Il y est indiqué que la prochaine réunion mon association Racines Françaises au Mexique, prévue pour le 29 septembre, traitera de généalogie. Aussi, prochain colloque sur les « Français au Mexique… » du 15 au 18 octobre, pas le moyen d’être présent aux deux événements pour l’instant (mes affaires parisiennes me retiennent). Et si c’était le cas, pas le moyen de justifier de ma généalogie, elle s’est perdue dans les limbes de l’histoire. Il y est indiqué que la République aidera les familles de français « installées » au Mexique depuis peu / longtemps à donner l’accès à la scolarité française à leurs enfants. C’est tant mieux pour eux. Mais si vous avez fait bien attention, les infos étaient aussi affichées en espagnol !!! Cela peut se prêter à plusieurs réflexions, dont celle-ci : ou bien, il n’est peut-être pas nécessaire de parler la langue de la République pour rester en son sein, ou bien la République considère ces anciens Français du Mexique devenus aujourd’hui Mexicains comme faisant partie de son patrimoine culturel, dont dignes de bénéficier des soins qu’Elle prodigue. Si c’est ainsi, je crois que c’est une noble tâche qui ne peut que rendre service à Sa langue, le français. Je dis cela non pas par mépris de l’espagnol, ce serait indigne de ma part car c’est la langue de ma mère (que je maîtrise mal à l’écrit d’ailleurs), je le dis parce qu’il serait juste que la frontière de la dite souveraineté nationale devienne plus perméable, au moins en ce qui touche au culturel. Il faut penser à tous les tracas psychiques éprouvés par tous ceux qui avons le cul entre deux chaises comme on dit. J’aurais voulu être Acadien, pour pouvoir faire mon numéro !!! T’en souviens-tu Véronique ?
1807081507.jpgPS. Photo avec une nouvelle copine Véronique de l’Acadie, plus de détails sur le blog de ma nouvelle assoce le MAF :
Mouvement Amérique Française
* Lien vers le site de l’un de mes groupes québécois préféres Corrigan Fest
*** Lien vers mes hôtes québécois « est québécois qui le veut, c’est pour ça que nous sommes un peuple métissé », m’ont-ils dit un jour plus que gentiment.
****Lien vers mes dernières vicissitudes avec mon ancienne association en plein 400e !!! (Je ne sais pas jusque quand la page restera active).

Laisser un commentaire

 

AKWABA |
poome |
WhiSp3r Energie |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | La vie à West-Cappel
| Commémoration de la Nakba à...
| congobasta