• Accueil
  • > Non classé
  • > LE 50e ANNIVERSAIRE DES CENTRES INTERNATIONAUX FRANCOPHONES : L’universel autour de la langue française et des cultures francophones.

LE 50e ANNIVERSAIRE DES CENTRES INTERNATIONAUX FRANCOPHONES : L’universel autour de la langue française et des cultures francophones.

Posté par nouvellefrancemexiquefrance le 5 juillet 2008

ciru9702.jpgentete50.jpgQu’est-ce que peuvent avoir en commun un étudiant d’Istanbul et un autre de Mexico ? Qu’est-ce qui fait qu’une jeune femme syrienne et un père de famille brésilien peuvent se mettre à penser à la même chose ? Quel est le trait d’union entre un Québécois et un Indien ?

Ne vous cassez pas trop la tête. La réponse, c’est vous qui l’avez en sachant lire ces lignes… Eh oui, c’est la langue française. En effet, vous avez découvert la clé pour tisser des liens d’amitié entre les peuples et les générations : le français a toujours été un creuset de cultures.
Voilà que j’avais incité Paris-Québec et le réseau France-Québec en général à faire partie de cet événement unique qu’est le 50e anniversaire des Centres Internationaux Francophones des Lions Clubs de France (Ville de Strasbourg, 11-20 juillet 2008), ce qui malheureusement s’est terminé à la fois par un échec total et par mon départ définitif de mon association*. C’est dommage, car les CIF, considérés comme l’un des piliers de la francophonie, ont toujours semé d’année en année l’amour de l’universel dans le cœur de leurs stagiaires. Âgés de 18 à 25 ans, ils sont venus des quatre coins du monde depuis 1958 pour participer aux multiples activités proposés par ces centres : conférences, colloques, recherches, discussions et improvisations artistiques. Ils ont ainsi bâti un savoir de la langue française et de l’humanité, savoirs qui sont basés sur l’intercompréhension et l’acceptation de l’Autre.

Ce 50e anniversaire des Centres Internationaux Francophones promet donc d’être l’aboutissement de générations d’interculturalité : une expérience de la vie et de l’Autre qui se traduira en actes susceptibles de faire bouger le monde. Leurs partenaires en ont pris conscience. Il n’y aura qu’à voir ce qui résultera de l’accueil donné par le Parlement Européen aux 1 000 anciens et accompagnants. Ceux-ci s’y retrouveront afin de récolter les fruits d’une francophonie autrefois bellement acquise et appliquée jour après jour tout au long de leurs parcours de vie. Leur projet de loi fictif voté au sein de cette enceinte sera en le reflet ce désir commun à tous les êtres humains qu’est la paix entre les nations.

À l’instar de toutes nos institutions (le Sénat, la Région Alsace…) et de tous les médias nationaux et européens, Paris-Québec suivra cet événement qui coïncide avec une autre fête de l’universel : la Fondation de la Ville de Québec il y a 400 ans dans le Nouveau Monde.

Moi en tant qu’Ancien des CIF-CIRU97 et fondateur du MAF**

* À cause de mes différends idéologiques avec l’association et surtout à cause de son indifférence.

** MOUVEMENT AMÉRIQUE FRANÇAISE

Laisser un commentaire

 

AKWABA |
poome |
WhiSp3r Energie |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | La vie à West-Cappel
| Commémoration de la Nakba à...
| congobasta